Date

Neuvième lune, An 303|Été

Liens utiles

Contexte
Intrigues
Règlement
Guides
Postes vacants
Prédéfinis
Bottins
Annonces

Suivez le guide - Feat Amareil Serrett



 

Ouverture du forum le 08/08/18 !

Merci de privilégier les postes vacants ! :D

Le forum est optimisé pour Chrome ~

Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|

Suivez le guide - Feat Amareil Serrett

Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Maison
Messages : 13
Date d'inscription : 30/08/2018
Multi-compte(s) : Lady Sansa
Feat : Oscar Isaac

Feuille de personnage
Titre: ménestrel itinérant
Âge: 32 ans
Situation amoureuse: c'est toi qui vois
MessageSujet: Suivez le guide - Feat Amareil Serrett Jeu 30 Aoû - 20:01


Suivez le guide
Feat Amareil

Confortablement installé sur un lit de paille, Samaël pince les cordes de sa cithare et se laisse guider par le rythme du navire marchand qui tangue sur les eaux du Détroit. Il commence à se faire tard, et ils navigueront encore un petit moment. Dans quelques heures, alors que la lune sera levée, le Braavien débarquera à Port-Réal et posera le pied pour la toute première fois sur la côte de Westeros. Comme c'est grisant ! Comme il a hâte de découvrir tout ça par lui-même, les villes, les gens, la bouffe, les distractions, les us et coutumes de l'Ouest ! Les Westriens ne pourront que se pâmer devant les tours de passe-passe exotiques que Sammy leur présentera. En tant que cracheur de feu, il aura un avantage certain, puisqu'il paraîtrait que ce genre d'artistes ne couraient pas les rues par delà le Détroit, et que les seigneurs se les arrachaient, soucieux d'animer au mieux leur banquets. Il fallait bien qu'ils occupent leurs bannerets, parce qu'un banneret qui s'ennuie est un banneret qui plante des couteaux dans le dos, c'est bien connu.

Bref, Samaël ne doute pas de son succès futur. Il commencera par la Capitale, parce qu'il est comme ça lui, il place la barre très haut dès le début. Avant de quitter la Cité Libre, il s'est renseigné sur sa destination. Des fanatiques religieux tiennent la ville, paraît-il, des fanatiques qui favorisent le petit peuple. C'est tant mieux pour le jeune ménestrel, qui est ainsi sûr de ne pas se faire jeter en tentant de franchir les portes du Donjon Rouge. Qui sait, peut-être sera-t-il reçu par leurs Majestés en personne.

C'est sur ces pensées optimistes et bercé par le bruit de la mer qu'il finit par s'endormir après avoir gratté quelques accords.

Il est réveillé par l'ami qui a bien voulu laisser le jeune homme monter sur l'embarcation. Un marchand d'écrevisses, Braavien également. Celui-ci lui fait savoir que l'ancre est jetée. Terminus, tout le monde descend.

Samaël se lève d'un bond, plein d'énergie. Il attrape ses affaires négligemment entassées dans la petite cabine, et monte quatre à quatre les marches de bois qui débouchent sur le pont. La lumière du jour éblouit le jeune homme. Lumière du jour ? Le Soleil est à son zénith. Ils ont donc navigué toute la nuit ? Alors ça c'est étrange.

Samaël ne se pose pas plus de questions et se laisse hypnotiser par la vue qui s'étale sous ses yeux. Voilà donc Port-Réal, avec ses falaises vertigineuses qui abritent moult habitations. Une vingtaine de galères de guerre sont stationnées dans le port, et partout le même blason flotte au vent, un lion d'or sur fond vermeil. Samaël s'était attendu à voir le cerf royal, mais soit. Il a dû se tromper de famille, ayant encore beaucoup à apprendre sur les Maisons de Westeros. Par contre, Samaël a beau scruter l'horizon, il ne parvient pas à repérer le fameux Septuaire de Baelor, à propos duquel il a entendu tant d'histoires.

Il remercie précipitamment son ami, qui commence déjà à débarquer sa marchandise sur le quai. Aujourd'hui, Port-Réal aura non seulement son lot d'écrevisses fraîches, mais aussi son cracheur de feu attitré. Samaël s'élance d'un pas jovial sur le ponton. Le coeur battant d'émotion, il met pied à terre. Un grand sourire collé aux lèvres, il lève les bras au ciel et se met à crier à plein poumon :

« Salut à toi, Westeros ! Putain, je suis content ! »

Puis il avise le petit groupe de soldats postés là, qui semblent attendre quelqu'un et qui regardent maintenant le nouvel arrivé d'un air méfiant. Ils entourent une jeune femme à la chevelure blonde, une chevelure digne des chants que l'on entonne en l'honneur des dames du continent. Comme c'est typique, s'enthousiasme Samaël. Il jette un rapide coup d'oeil à leurs étendards. Un paon. Le jeune homme ne sait pas à qui appartient ce blason, mais cela ne l'empêche pas d'aborder ces personnes.

« Bien l'bonjour, mes amis ! lance-t-il à la compagnie. Figurez-vous que c'est ma première visite à Port-Réal ! Mais comme j'ai pas l'sens de l'orientation, j'aurais besoin de deux-trois renseignements avant d'arpenter les rues de votre belle capitale ! La rue de l'Acier, c'est par où ? »

propulsed by VANKA


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison
Messages : 7
Date d'inscription : 22/08/2018
Multi-compte(s) : Ramsay Bolton & Ceryl Kandaq
Feat : Rosamund Pike

Feuille de personnage
Titre: Héritière de Montargent
Âge: 24 ans
Situation amoureuse: Célibataire
MessageSujet: Re: Suivez le guide - Feat Amareil Serrett Dim 2 Sep - 14:35

Suivez le guide


J'
ai toujours trouvé que Port Lannis était une jolie ville. Peut-être pas autant que Port-Réal, même si ce sont deux ports, mais au moins, elle pue moins. Ce que je n'aime pas avec Port-Réal, c'est la proximité avec Culpucier. Je crois que c'est la ville la plus pauvre et la plus miteuse que je n'ai jamais vue de toute ma vie. Et puis, le peuple peut s'avérer dangereux aussi. Je me souviens qu'il y a quelques années, c'est le peuple qui a démembré le Grand Septon le jour du départ de la princesse, qui a tué des tas de gardes, qui a violé des courtisanes aussi. Heureusement, j'y ai échappé, mais ce ne fut pas le cas de tout le monde. Le peuple nous déteste parce qu'on mange plus qu'eux. En même temps, ce n'est pas en nous attaquant dans les rues que ça va donner envie à qui que ce soit de leur donner du pain. Ils sont bien gentils, mais de toute façon, des inégalités, il y en a toujours eu, et il y en aura toujours. Il faut bien qu'il y ait des pauvres et des riches, c'est la société qui est comme ça, ce n'est pas à nous qu'il faut en vouloir.

En tout cas, ce genre d'évènement ne risque pas d'advenir à Port Lannis, parce que c'est plus petit, donc plus calme. Enfin, après, je n'y connais pas grand-chose, mais je me sens plus en sécurité ici. En plus, les gens me connaissent un peu, ou du moins, ils connaissent notre bannière. Port Lannis appartient aux Lannister, et la maison Serrett est une maison vassale des Lannister depuis des générations. Ce n'est pas comme à la capitale où je ne suis pas vraiment chez moi.

J'attends mon père. On était rentrés pour un petit moment à Montargent pour voir mes soeurs et ma mère, mais il a dû repartir. Ordre du roi, ou peut-être plutôt de la reine-mère, voire même du Grand Septon, c'est dur à dire ces derniers temps. N'importe qui semble croire pouvoir diriger les Sept Couronnes, en ce moment, c'est du grand n'importe quoi. Il m'est avis que jamais la Foi et la Couronne n'auraient dû être réunis. De toute façon, je déteste les septons, les septas et tous les religieux. De tout temps les membres de tous les clergés ont essayé d'imposer leur religion. Aujourd'hui c'est la Foi des Sept, depuis longtemps, mais peut-être que plus tard ce seront d'autres religions venues d'Essos qui deviendront religion principale. Il paraissait que le faux roi Stannis vénérait je ne sais quel Dieu étrange, le Maître de la Lumière, me semble-t-il. Mais finalement il est mort et ce n'est même pas la Couronne qui s'est débarrassée de lui. Il s'est fait tuer par les Bolton qui sont plus Anciens Dieux. Sauf que les Bolton et leurs Anciens Dieux vont probablement finir par être décimés par la Couronne en raison de leur rébellion, si ce n'est par l'Hiver. Donc, au final, aucun Dieu n'est gagnant, ce qui prouve que ces histoires, ça ne vaut pas grand-chose.

Père met du temps à arriver. Je ne sais pas ce qu'il fabrique, mais je commence à m'ennuyer. Je ne sais même plus pourquoi il m'a dit de l'attendre au port, puisqu'il n'arrive pas en bateau. En même temps, venant de Port-Réal, ce serait étrange. Peut-être que l'on s'est mal compris ? Bon, tant pis, je reste là, c'est plus prudent. C'est un point de rencontre logique. Oh tiens, il est joli ce bateau qui vient d'arriver dans le port ! Il a l'air... exotique, j'ai l'impression. Peut-être qu'il vient d'Essos, ou de Dorne, je ne sais pas trop. Par contre, je remarque qu'on ne voit pas beaucoup de navires nordiens, que ce soit ici ou à Port-Réal. Les Nordiens nous en veulent vraiment beaucoup on dirait. Enfin non, c'est plutôt nous qui leur en voulons. C'est dommage, j'aimerais bien rencontrer un Nordien moi. Enfin, j'avais vu Sansa Stark — ah non, Sansa Bolton maintenant — quand elle était à la cour, mais j'ai été un peu déçue. Elle avait adopté les pratique, le style vestimentaire, les coiffures, tout ce qu'on trouve dans le sud. Moi je voudrais voir un Nordien dans son habitat naturel, avec la fourrure, la neige et tout ce qu'on ne voit jamais ici, dans le Sud.

Tiens, je crois que c'était un navire de Braavos, vu le style vestimentaire de l'homme qui en descend. Il lève les bras au ciel et braille : « Salut à toi, Westeros ! Putain, je suis content ! » Eh bien, quelles manières peu élégantes, ce ne doit pas être un noble. Ou alors c'est comme cela qu'on parle à Braavos ? En tout cas, il avait un accent assez prononcé, c'est ce que j'ai remarqué. Il s'approche de moi ; je crois qu'il veut me parler. Je ne sais pas si j'ai très envie de lui parler, finalement. Il m'a l'air... bizarre... Enfin, j'imagine que c'est simplement le choc des cultures.

« Bien l'bonjour, mes amis ! Figurez-vous que c'est ma première visite à Port-Réal ! Mais comme j'ai pas l'sens de l'orientation, j'aurais besoin de deux-trois renseignements avant d'arpenter les rues de votre belle capitale ! La rue de l'Acier, c'est par où ? »

Je cligne un moment des yeux, sous le choc. C'est bien à moi qu'il parle, n'est-ce pas ? Enfin, à moi et aux quelques gardes qui m'accompagnent. Mais je crois qu'il ne sait pas très bien comment on s'adresse à une dame, ici à Westeros. Peut-être qu'à Braavos, on peut utiliser "mes amis" pour désigner de parfaits inconnus, sauf qu'ici ce n'est pas Braavos. Et ce n'est pas Port-Réal non plus. C'est quand même extraordinaire, comment a-t-il pu ne pas se rendre compte qu'il faisait le tour du continent ? Cela se voit, tout de même ! Bon, j'imagine qu'il faut bien que je lui réponde, le pauvre, on ne va pas le faire tourner en rond dans la ville jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il s'est trompé de destination, même si c'est vrai que ce serait amusant. Je me lève et le dévisage, le regard peut-être légèrement méprisant, les bras croisés.

« Figurez-vous, monsieur, que je ne suis pas votre amie. Je suis Amareil de la maison Serrett de Montargent, et je vous signale en plus qu'ici ce n'est pas Port-Réal. Si vous aviez réfléchi un moment et fait preuve de jugeote, vous auriez remarqué que non seulement le drapeau de la maison Lannister que vous voyez flotter un peu partout n'est pas celui de la famille royale, mais qu'en plus, votre bateau a sans doute pris une direction imprévue. En tout cas, vous êtes ici à Port Lannis, sur l'autre côte du continent. Mais puisque vous avez eu l'audace de me traiter aussi familièrement, j'espère que vous aurez au moins la courtoisie de me dire qui vous êtes, puisque je vous ai donné mon nom ? »

|| Amareil juge Samaël en #736699 Frite


Ft. Samaël

(c) Codage par Neph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison
Messages : 13
Date d'inscription : 30/08/2018
Multi-compte(s) : Lady Sansa
Feat : Oscar Isaac

Feuille de personnage
Titre: ménestrel itinérant
Âge: 32 ans
Situation amoureuse: c'est toi qui vois
MessageSujet: Re: Suivez le guide - Feat Amareil Serrett Lun 3 Sep - 15:17


Suivez le guide
Feat Amareil

Ce regard méprisant dont la dame le gratifie, Samaël s'en souviendra longtemps. Faut dire qu'il est du genre à accorder beaucoup de valeur aux premières rencontres, aux premières impressions. À l'heure actuelle, il se souvient de chaque arrivée en contrée inexplorée. Par exemple, il se souvient parfaitement des visages curieux qui l'entouraient la première fois qu'il est arrivé à Meereen. Il pourrait quasiment retracer sur le papier les traits exacts de ces visages, parce qu'il est sacrément physionomiste, notre Bravien. Il y a des moments qui marquent. Et ses premiers pas sur les terres Westriennes feront partie de ces moments. C'est donc fort dommage que le premier minois local lui renvoie un tel regard. La crainte de l'étranger, peut-être ? En Essos, les gens avaient tendance à avoir l'accueil facile. Mais il ne faut pas juger trop vite le Westrien. Sammy a tout à apprendre d'eux. Et il compte bien réussir la première approche, n'en déplaise à cette dame. Ainsi, le sourire chaleureux qui fait la signature du jeune homme ne quitte pas ses lèvres tandis que la blonde lui répond :

« Figurez-vous, monsieur, que je ne suis pas votre amie. Je suis Amareil de la maison Serrett de Montargent, et je vous signale en plus qu'ici ce n'est pas Port-Réal. Si vous aviez réfléchi un moment et fait preuve de jugeote, vous auriez remarqué que non seulement le drapeau de la maison Lannister que vous voyez flotter un peu partout n'est pas celui de la famille royale, mais qu'en plus, votre bateau a sans doute pris une direction imprévue. En tout cas, vous êtes ici à Port Lannis, sur l'autre côte du continent. Mais puisque vous avez eu l'audace de me traiter aussi familièrement, j'espère que vous aurez au moins la courtoisie de me dire qui vous êtes, puisque je vous ai donné mon nom ? »

Eh ben, elle ne se prend pas pour de la merde, celle-là. Et... Quoi ? Hein ? Comment ça Port Lannis ? Fronçant les sourcils, Samaël tourne la tête à gauche et à droite pour observer les drapeaux désignés. Il savait bien qu'il y avait quelque chose qui clochait avec ces drapeaux. Et avec le fait qu'il ait navigué quinze heures de plus que prévu. Mais quel con ! Avec un peu de recul, il est vrai que son pote aux écrevisses n'avait pas vraiment eu le temps de préciser où allait ce navire. Au moment où il avait articulé qu'il faisait voile vers Westeros, Samaël avait embarqué avec ses clic et ses clac, comme ça, sans réfléchir. Trop content de changer de continent à bas prix, il était allé se fourrer dans la cale avec sa cithare sans demander davantage d'explications.

« Ah, rit-il sans se départir de sa bonne humeur, bah, tous les chemins mènent à Port-Réal ! J'suis pas à ça près, z'avez bien un marché ou quelque chose du genre ? Un lieu où y aurait d'la populace ? »

Les visages des gardes qui entourent la dame blonde se renferment de plus en plus. Quoi, les dames ont pas le droit de causer aux gueux, à Westeros ? Si ces gardes étaient un peu observateurs, ils verraient que Samaël n'était pas si gueux que ça. Les tours de passe-passe devant les riches marchands de Qarth s'étaient révélés rentables, figurez-vous. En tous cas, il avait cru faire bonne impression en se revêtant de son étoffe la plus précieuse, mais apparemment, cela n'impressionne personne ici.

Ici, ça ne déconne pas. Samaël est tombé sur du nobliau, il ne lâchera pas le morceau si vite. S'il joue finement, y aura moyen de faire le guignol directement dans le château de la blondinette, ce qui lui rapportera beaucoup plus qu'un pauvre marché ou qu'une Rue de l'Acier toute miteuse.  

« Pardonnez mes manières, M'dame Amareil de la Maison Montargent, je me présente : Samaël, artiste itinérant... de la Cité Libre de Braavos, déclare-t-il d'un ton théâtral tout en improvisant une courbette. Je suis un spécialiste de magie en tout genre, conduisez-moi à votre domaine et je saupoudrerai votre tablée de ce soir d'un grain de folie ! Vos gens ne s'en remettront pas ! »

propulsed by VANKA


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison
Messages : 7
Date d'inscription : 22/08/2018
Multi-compte(s) : Ramsay Bolton & Ceryl Kandaq
Feat : Rosamund Pike

Feuille de personnage
Titre: Héritière de Montargent
Âge: 24 ans
Situation amoureuse: Célibataire
MessageSujet: Re: Suivez le guide - Feat Amareil Serrett Ven 7 Sep - 13:24

Suivez le guide


L
e Braavien, il a l'air tout ahuri. En même temps il croyait être à Port-Réal, et moi je lui ai dit qu'il était à Port Lannis, qui est littéralement de l'autre côté de la carte ; il y a de quoi être surprise. Enfin, lorsqu'on est un idiot comme il semble l'être et qu'on est incapable de s'apercevoir qu'on fait le tour d'un continent. Et puis en plus, je doute que le capitaine du bateau se soit soudainement dit « tiens, et si j'allais à l'Ouest plutôt qu'à l'Est, après tout Port Lannis et Port-Réal, c'est la même chose non ? » donc s'il avait accordé ne serait-ce qu'un moment audit capitaine, je suis sûre qu'il aurait su que la destination n'était pas la sienne.
Il a de la chance d'être arrivé à Port Lannis, d'ailleurs. S'il s'était retrouvé dans un bateau allant à Fort-Levant, je pense qu'il aurait moins fait le malin, à moins de vouloir intégrer la Garde de Nuit bien sûr. Mais qui voudrait rejoindre cette armée de pauvres et de brigands ? Il faudrait être fou. Je dirais que toute personne respectable devrait se tenir à l'écart de la Garde de Nuit. Enfin, je sais, ils nous protègent du Nord qui est une région vraiment dangereuse et incivilisée — même la partie habitée est à la limite de la décence — mais ça n'en reste pas moins d'anciens criminels, pour la plupart. Je n'ai pas très envie de côtoyer ces gens là, moi.

En fait, je préfère même côtoyer cet homme étrange, à choisir. Et puis, j'imagine qu'il est de ma responsabilité de le guider, en quelque sorte. Mais bon, il ne faut pas trop m'en demander non plus, parce que je ne suis pas chez moi. Je pense qu'un bourgeois ou même n'importe quel roturier habitant la ville le renseignerait mieux que moi. Moi, je saurais lui indiquer la direction de Montargent, mais pour ce qui est de connaître tous les coins et les recoins de Port Lannis, il vaut mieux s'adresser à quelqu'un d'autre. Enfin, il faut croire que ce Braavien s'est adressé à moi, et pas à un bourgeois ou à un roturier. Quelle chance j'ai.

« Ah, bah, tous les chemins mènent à Port-Réal ! J'suis pas à ça près, z'avez bien un marché ou quelque chose du genre ? Un lieu où y aurait d'la populace ?
Certes, il y a juste des chemins plus longs que d'autres, réponds-je d'un ton ironique. Pour ce qui est du marché... euh... »

Bon. Où y a-t-il un marché dans cette ville ? Je n'en sais rien, moi, j'ai déjà eu du mal à trouver le port. Bon, c'est vrai, j'exagère, c’eut été difficile de rater les multiples voiles arborant les armoiries des Lannister. Bien qu'ils eussent aussi pu être de simples drapeaux ou que sais-je encore. Heureusement, c'étaient des voiles, et c'était bien le port. J'ai un très mauvais sens de l'orientation, je dois dire. Bon, pour en revenir à l'inconnu, je pourrais aussi bien lui indiquer une direction aléatoire et le laisser se débrouiller avec, non ? Oh, mais ce serait méchant tout de même. Enfin, je ne suis pas réputée pour être super aimable et tout ça, mais quand même, ce n'est pas très honnête. En plus, si jamais il veut que je l'accompagne, il ne vaut mieux pas que je l'envoie n'importe où, on pourrait se retrouver dans un quartier inapproprié pour une dame telle que moi. Oui, je suis un peu traumatisée par ce qui s'est passé à Culpucier. Certes, ici ce n'est pas Culpucier, mais on est jamais trop prudent. Enfin bref. Autant être honnête, non ?

« Pour tout vous dire, je ne sais pas où est le marché. »

Je ne crois pas que ça l'importe tant que ça, puisqu'il a l'air d'avoir déjà une nouvelle idée. Ah, ça me fatigue déjà.

« Pardonnez mes manières, M'dame Amareil de la Maison Montargent, je me présente : Samaël, artiste itinérant... de la Cité Libre de Braavos. Je suis un spécialiste de magie en tout genre, conduisez-moi à votre domaine et je saupoudrerai votre tablée de ce soir d'un grain de folie ! Vos gens ne s'en remettront pas ! »

Pff. Il n'a même pas compris mon nom. Tant pis pour lui, je ne me répéterai pas. Je suis sûre qu'il ne m'a même pas écoutée. Si c'était le cas, il aurait compris, ce n'est pas si compliqué. Enfin, peut-être que pour un Braavien, si... Je ne sais pas s'ils ont des maisons nobles là-bas. Je pense que oui. Certes, on appelle ça une Cité Libre, mais une cité où tout le monde est à égalité, je ne crois pas que ça existe. Ou alors ce sont les nobles qui disent ça aux plus pauvres, pour ne pas qu'ils immigrent vers la Cité de l'Égalité. Je ne sais pas.

Par contre, pour ce qui est de l'amener à Montargent... Je ne crois pas que ce soit possible. Enfin, en soi, pourquoi pas. Mais je ne sais pas si je suis fan des tours de magie. Je préfère les troubadours classiques, ceux qui chantent des histoires. Ce n'est pas que j'adore les histoires, mais ceux là prennent moins de place. Je n'aime pas trop les cracheurs de feu et autres fariboles, ils se font trop remarquer. C'est vrai, on est là pour manger, pas pour regarder des saltimbanques se donner en spectacle ! En fait, je ne suis pas fan des troubadours. C'est un peu trop... dévergondé. Je préfère les réceptions où on chante et on danse sans qu'un étranger ne vienne capter l'attention de toute la tablée.

« Mmh... non. Je ne veux pas d'un troubadour chez moi, mais merci d'avoir proposé. Avez-vous besoin d'un autre renseignement ? »

Le renseigner, c'est quand même nettement moins risqué que de l'inviter chez moi. Au moins, je ne m'engage à rien. Et je pourrai me débarrasser de lui facilement. Parce que je n'ai pas très envie de passer la journée avec Samaël le troubadour braavien, vous m'excuserez.


Ft. Samaël

(c) Codage par Neph


Amareil vous juge en #736699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Suivez le guide - Feat Amareil Serrett
Revenir en haut Aller en bas
Suivez le guide - Feat Amareil Serrett
Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Guide] Le charpentier
» [Guide]Du niv.0 au niv.2
» [Guide]Le prestige
» [Guide]La pêche
» Le guide du pèlerin de SJDC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones RPG :: Westeros :: Les terres de l'Ouest :: Port Lannis-
Sauter vers: